Comment récupérer son bonus après un malus en assurance auto : astuces et conseils

Vos documents administratifs

Il est parfois difficile de récupérer son bonus après un malus. Effectivement, suite à un sinistre, le coefficient de réduction-majoration (CRM) peut augmenter, rendant ainsi plus onéreuse l’assurance auto du conducteur. Cependant, des solutions existent pour redorer son blason auprès des assureurs et obtenir à nouveau un tarif préférentiel. Découvrez dans cet article nos astuces pour retrouver un bonus avantageux après un malus.

Comprendre le fonctionnement du bonus-malus en assurance auto

Pour bien récupérer son bonus après un malus, il est essentiel de comprendre le fonctionnement du système de bonus-malus en assurance automobile. Le CRM est un indicateur qui évalue la responsabilité du conducteur lors d’un accident. Plus ce coefficient est faible, moins l’assurance voiture coûte cher au conducteur.

Lorsqu’un sinistre responsable est déclaré, le coefficient augmente, entraînant une majoration de la prime d’assurance auto. À l’inverse, en l’absence de sinistre responsable sur une année complète, le coefficient diminue et la prime d’assurance automobile s’allège alors grâce au bonus accordé.

Chaque année sans accident responsable permet au conducteur de bénéficier d’une diminution de 5 % de son coefficient de réduction majoration. Cependant, cette diminution a une limite : le coefficient minimum ne peut pas descendre en dessous de 0,50.

Adopter une conduite responsable pour éviter les sinistres

Le premier conseil pour récupérer son bonus après un malus est d’adopter une conduite responsable. Effectivement, le respect du Code de la route et la prudence au volant permettent de limiter les risques d’accident. Par conséquent, cela évite une hausse du tarif de l’assurance automobile.

Lire aussi  Comment gérer et minimiser son risque dans sa gestion ?

De plus, être attentif aux conditions de circulation et anticiper les obstacles sont des comportements favorables à la prévention des accidents. Ainsi, en adoptant une conduite responsable, le conducteur réduit son risque de sinistre et accroît ses chances de retrouver un bonus intéressant.

Il est par ailleurs judicieux de suivre des stages de conduite défensive pour améliorer ses compétences et avoir une meilleure maîtrise de son véhicule. Ces formations peuvent être perçues comme un gage de sérieux par les assureurs.

Prendre en compte les options d’assurance automobile

Pour récupérer son bonus après un malus, il est capital d’examiner les différentes options proposées par les compagnies d’assurance auto. Certaines offres peuvent être plus adaptées à la situation du conducteur responsable.

Ainsi, il est possible d’envisager de souscrire à une assurance au kilomètre, qui permet de payer en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Cette option peut s’avérer avantageuse pour les conducteurs qui utilisent peu leur véhicule ou qui roulent principalement sur de courtes distances.

Autre option envisageable : l’assurance temporaire. Celle-ci offre la possibilité de n’être assuré que sur une courte période, par exemple pendant les vacances. Ce type d’assurance peut convenir aux conducteurs ayant subi un malus et souhaitant conserver une couverture minimale.

Prendre en compte les options d'assurance automobile

S’informer sur les garanties et exclusions


Pour récupérer son bonus après un malus, il est par ailleurs crucial de bien comprendre les garanties et exclusions proposées par les contrats d’assurance auto. Effectivement, certaines garanties spécifiques peuvent faciliter la récupération du bonus.

François Leclerc

François Leclerc

Écrivain passionné et globe-trotter, François Leclerc partage ses découvertes et ses connaissances sur Kootchoo.net. Il couvre une variété de sujets, de la faune islandaise à la cuisine, avec un œil curieux et averti.