Nous sommes le Jeudi 8 Décembre 2022

Rachat de crédit : Les pièges à éviter

Vos documents administratifs

Le rachat de crédit est un outil financier qui permet de regrouper toutes les dettes en une seule. Cette opération permet d’alléger la mensualité et de réduire le taux d’endettement.

Il s’adresse aux personnes ayant des difficultés à rembourser leurs prêts, qu’ils soient immobiliers ou à la consommation. En effet, si vous avez plusieurs crédits en cours, vous pouvez être amené à payer plusieurs mensualités et donc avoir un taux d’endettement élevé.

Il est donc possible que votre banque refuse de vous accorder un nouveau crédit, ou alors que vous ne puissiez pas honorer vos échéances.

 

 

Les raisons pour lesquelles le rachat de crédit est une mauvaise idée

Le rachat de crédit est une solution qui permet à un emprunteur de regrouper ses prêts en cours, afin de les rembourser par anticipation.

L’emprunteur peut également choisir d’allonger la durée de remboursement. Si le rachat de crédit est souvent utilisé lorsque les taux des prêts immobiliers sont au plus bas, il peut également être envisagé pour réaliser des économies ou pour financer un nouveau projet.

Le rachat de crédit permet donc à l’emprunteur d’alléger ses mensualités, ce qui représente une solution intéressante si vous avez des difficultés à faire face à vos charges courantes et que vous rencontrez un problème avec votre banque sur le taux d’intérêt appliquée au capital restant dû.

Il est important néanmoins de savoir que le rachat de crédit ne doit pas être considérée comme la solution miracle pour réduire ses mensualités et qu’il faut prendre certaines précautions avant sa mise en place :

  • Vérifiez que votre situation financière correspond aux critères requis par les organismes bancaires ;
  • Assurez-vous que votre dossier sera accepté par l’organisme prêteur ;
  • Ne confondez pas le rachat du crédit avec son allongement.

Cela consiste simplement à rallonger la durée du remboursement afin d’étaler la dette sur une plus longue période. Enfin, il convient de rappeler qu’en cas d’endettement excessif, il existe des solutions alternatives au rachat de crédits telles qu’un regroupement ou une restructuration financière.

Les raisons pour lesquelles le rachat de crédit est une mauvaise idée

Les pièges de cet outil financier

Le rachat de crédit est une opération financière consistant à regrouper la totalité ou certaines de vos dettes en un seul prêt.

Lire aussi  Payer moins d’impôts : vous cherchez des solutions pour réduire vos impôts ?

Il est important de noter que ce n’est pas fait pour tout le monde comme le rachat de crédit auto. Tout d’abord, les personnes qui ont des difficultés financières ne devraient pas recourir au rachat de crédit, car cela peut aggraver leurs difficultés.

Le rachat de crédit ne doit être mis en place qu’après avoir épuisé toutes les solutions alternatives, comme par exemple faire appel à un organisme spécialisée dans le surendettement ou encore demander l’aide d’un assistant social.

Les personnes qui souhaitent réduire leur taux d’endettement peuvent également recourir au rachat de crédit si elles remboursent déjà plusieurs emprunts. Enfin, il y a ceux qui souhaitent renouveler leur prêt et obtenir un montant plus important sont susceptibles d’opter pour un rachat de crédit.

Le regroupement des dettes permet donc à l’emprunteur d’obtenir une mensualité unique ainsi qu’une durée allongée afin que celui-ci puisse réorganiser sa gestion budgétaire et repartir sur des bases saines.

Les conséquences

Le rachat de crédit est une opération bancaire qui permet de regrouper plusieurs prêts en un seul. Ce type d’opération s’adresse aux personnes qui ont besoin de réduire le montant des mensualités à payer, dans la mesure où elles ne peuvent plus faire face à leur situation financière. En effet, les ménages ont souvent recours au rachat de crédit pour faire face à des difficultés financières, comme la baisse du pouvoir d’achat, l’accumulation des dettes ou encore une forte augmentation des charges familiales.

Le rachat de crédit peut également être utilisé par certains particuliers pour financer un nouveau projet.

Lorsque cette opération est conclue avec succès, elle permet alors à l’emprunteur d’avoir accès à un taux avantageux et donc ainsi baisser son coût total du crédit.

Il convient toutefois de rappeler que le rachat de crédit est interdit aux personnes surendettées (artisans commerçants), car il s’agit d’un acte délibérée destinée à renflouer les comptes en banques.

Comment éviter ?

Le rachat de crédit est une opération qui consiste à réunir plusieurs prêts en un seul.

Il permet de faire baisser le montant des mensualités. C’est une solution très intéressante, notamment pour les personnes qui ont accumulé différents crédits et qu’ils ne parviennent plus à honorer leurs remboursements.

Le rachat de crédit peut être envisagé afin de financer des travaux dans sa maison ou encore pour l’achat d’une nouvelle voiture. Si vous avez des difficultés financières, cela peut être la solution idoine pour retrouver un équilibre budgétaire et pouvoir payer toutes vos dettes.

Lire aussi  Game designer : Apprendre à concevoir des jeux vidéo, on vous parle de l’école de game design

Le rachat de crédit peut également s’avérer utile en cas d’accident de la vie (divorce, maladie). En effet, il arrive souvent que les revenus diminuent considérablement suite à un changement important dans votre situation personnelle ou professionnelle : licenciement, divorce…

Dans ce cas, le rachat de crédit permet alors de réduire les mensualités ou bien encore d’allonger la durée du remboursement.

Les alternatives

Il existe de nombreuses alternatives au rachat de crédit, mais toutes ne sont pas aussi intéressantes les unes que les autres. Racheter son crédit peut s’avérer être une solution efficace et économique. En effet, en regroupant vos prêts en cours dans un seul emprunt à taux fixe, vous réduisez le montant des mensualités et diminuez le coût total du crédit.

Le regroupement de vos emprunts en un seul prêt permet également de regrouper votre assurance-crédit qui est souvent inclus dans le montant global du remboursement des emprunts. Cette opération engendrera bien souvent une diminution des frais liés aux assurances et aux pénalités en cas de remboursements anticipés.

Lorsque l’on parle d’un rachat de crédits, il faut savoir qu’il existe différentes formules et options possibles :

  • Rachat partiel : Votre banquier va racheter que certains crédits (par exemple la moitié) pour allonger la durée du prêt ou pour baisser les mensualités de celui-ci. Il est possible d’effectuer un rachat partiel si on rencontre des difficultés financières passagères ou si on a besoin d’un financement supplétif à court terme pour financer un projet immobilier par exemple.
  • Rachat total : Votre banquier va racheter tous vos crédits en cours (immobilier voire consommation) pour n’en faire plus qu’une seule mensualité unique à taux fixe sur une durée plus longue. Cela implique donc que vous allez devoir continuer à payer les charges des anciennes dettes avec votre nouvelle mensualité unique.

Les alternatives

Ce qu’il faut savoir avant de faire un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération financière qui permet de regrouper plusieurs prêts en un seul.

Il s’agit d’une solution intéressante pour les personnes qui ont du mal à gérer leurs finances et souhaitent améliorer leur pouvoir d’achat. Pour faire un rachat de crédit, il faut avant tout disposer des conditions requises.

Les critères pour bénéficier d’un rachat de crédit Pour être éligible à un rachat de crédit, vous devez avoir au moins 2 emprunts en cours. Ensuite, il faut que ces emprunts soient déjà en cours depuis plus d’un an.

Lire aussi  EDF Montpellier : envie de faire des économies ?

Vous devrez aussi être propriétaire ou accédant à la propriété et possesseur d’un bien immobilier (maison ou appartement). Si vous êtes demandeur d’emploi, vous ne pouvez pas faire un rachat de crédit car votre situation professionnelle ne sera pas stable sur une longue durée.

Vous devrez aussi avoir des revenus suffisants pour honorer les remboursements mensuels du nouveau prêt que vous allez contracter lorsque celui-ci viendra à échéance.

Votre taux d’endettement doit être inférieur à 33 % par rapport à votre revenu annuel net imposable afin que votre dossier soit recevable et accepte par la banque qui va procurer le financement.

Le montant du nouveau prêt accordé par la banque doit correspondre au total cumul des dettes existantes dont les mensualités selon l’anciennetés devront se situer entre 10% et 25% du salaire net annuel imposable.

Les erreurs à ne pas commettre

Lorsqu’une personne souhaite contracter un crédit, il est courant de se tourner vers son établissement bancaire. Ce dernier vous propose alors une offre de rachat de crédit. Cette offre se présente sous la forme d’un taux unique et d’une durée maximale pour le remboursement du capital emprunté. Si cela peut vous être intéressant, cette offre ne doit pas être retenue car elle n’est pas toujours adaptée à votre situation financière et patrimoniale.

Il faut donc bien réfléchir avant de prendre une décision qui peut engendrer des conséquences importantes sur votre budget au quotidien. Pourquoi refuser l’offre ? Lorsque vous recevez une offre de rachat de crédit, il est important que vous soyez en mesure d’identifier les points forts et les points faibles de l’offre qui vous est proposée. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une opération financière complexe qui nécessite un investissement personnel considérable, car elle implique différents acteurs (courtier spécialisés, banques ou encore assureurs).

Votre conseiller financier sera donc le mieux placé pour répondre à toutes vos questions concernant ce type d’opération (taux fixe ou variable ? Durée maximum ? …). Sachez que si votre dossier est accepté par un organisme financier, vous devrez payer des frais liés à l’étude du dossier : frais de dossier et/ou frais intercalaires (appelés aussi indemnités intercalaires)

Un rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper plusieurs crédits en un seul. C’est donc une solution pour alléger ses mensualités et ainsi retrouver du pouvoir d’achat. Mais il faut faire attention car le rachat de crédit peut être source de problème.