Nous sommes le Jeudi 8 Décembre 2022

Apprendre le game design : les bases indispensables

Jouer sur Internet

Le game design est une discipline qui consiste à concevoir des jeux vidéo. C’est donc un métier très particulier qui demande de nombreuses compétences dans différents domaines tels que le graphisme, l’animation, la programmation, la musique, les effets spéciaux…

Il s’agit donc d’un métier passionnant et très complet. Dans cet article, nous allons voir comment apprendre le game design en suivant une formation.

L’École supérieure des arts décoratifs de Paris

L’École supérieure des arts décoratifs de Paris est une école d’art française, située à Paris. Elle a été créée en 1882 par les Beaux-Arts et l’Académie de France à Rome sous le nom d’École des beaux-arts appliqués à l’industrie, puis rebaptisée École nationale supérieure des arts décoratifs en 1925. Cette école est un établissement public dont la tutelle est du ministère de la Culture et de la Communication depuis 1983. Son statut particulier lui confère un caractère hybride entre université et grande école qui permet aux étudiants d’envisager différentes voies professionnelles.

L’École nationale supérieure des arts décoratifs

L’École nationale supérieure des arts décoratifs est une école française d’art et de design, spécialisée dans la formation artistique. Elle occupe le site du Palais de Tokyo à Paris depuis septembre 2009.

L’ENSA (École nationale supérieure des arts décoratifs) est un centre de recherche, qui forme les professionnels par la recherche appliquée aux domaines du design, de l’architecture intérieure et du graphisme.

L’École propose des formations en cinq ans : trois années préparatoires (en DSAA), suivies deux années d’apprentissage (en DNAT). Pour y être admis, il faut avoir réussi au moins une classe prépa. Ensuite, on peut passer par la procédure internationale ou bien sur dossier pour accéder à l’ENSA après le bac.

Lire aussi  Blackjack : utiliser le mode gratuit

Les étudiants doivent passer un concours comportant les épreuves suivantes :

  • Une épreuve de culture générale
  • Un entretien avec un jury portant sur un thème lié à l’histoire de l’art contemporain
  • La réalisation d’un projet collectif en groupe.

Le Pôle supérieur des arts de la communication visuelle et de l’image animée

Le Pôle supérieur des arts de la communication visuelle et de l’image animée est un établissement public à caractère administratif qui dispense des formations dans les domaines du design graphique, du multimédia et de l’audiovisuel. Cet établissement a été créé en 1999, à l’initiative de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP).

Il a pour mission la formation initiale et continue aux métiers du design graphique, de l’infographie 3D, du multimédia et de l’audiovisuel. Depuis sa création, le pôle supérieur des arts appliqués a formé plus de 1 300 étudiants venus principalement (à 60%) d’Ile-de-France.

Le pôle supérieur est composé d’un campus installé sur le territoire communautaire et un autre située au sein du parc naturel régional du Vexin français.

La majorité des cours sont dispensés sur ce campus où se situe un bâtiment dédié à la vie associative et culturelle.

Lorsque les étudiants ne sont pas présents sur le site, ils suivent une partie de leurs cours à distance grâce au web ou bien participent à diffuser une partie des connaissances acquises en milieu professionnel au travers d’une plateforme collaborative Moodle.

Le pôle dispose également depuis 2010 d’un laboratoire informatique dotée d’outils numériques performants permettant aux étudiants d’expérimenter toutes les techniques possibles liés aux métiers qu’ils souhaitent exercer.

Le Pôle supérieur des arts de la communication visuelle et de l'image animée

L’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art

L’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art (ÉNSAAMA) est une école publique française de la commune de Paris. Elle a été créée en 1765, sous le nom d’« École royale gratuite de dessin », et porta par la suite les noms successifs d’« École royale des beaux-arts », puis « École nationale supérieure des arts décoratifs ».

L’ÉNSAAMA forme les élèves aux métiers du design graphique et cela depuis sa création. Ses missions principales sont :

  • D’être un lieu de formation initiale ;
  • De former à la recherche par l’encadrement de projets personnels et par l’organisation d’un séminaire annuel avec conférencier renommé ;
  • De favoriser les relations entre chercheurs, enseignants et professionnels.
Lire aussi  Jeux casino : machines à sous et jeux de table

L’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville

L’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville (ENSAPB) est une école d’architecture française. Elle est située à Paris, dans le quartier du XIXe arrondissement. Fondée en 1984 en tant qu’association loi 1901, elle est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication.

L’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville a pour mission principale la formation initiale des architectes qui souhaitent exercer leur métier au sein d’une structure publique ou privée (maîtrise d’œuvre, maîtrise d’ouvrage). Par ailleurs, l’École propose aux étudiants qui n’ont pas encore obtenu le diplôme national supérieur d’architecte (DNSA) une licence professionnelle « Métiers de l’architecture et de l’urbanisme » dont les objectifs sont doubles : – Former des techniciens hautement qualifiés capables de comprendre les problématiques architecturales contemporaines ; – Favoriser l’insertion professionnelle des étudiants par une meilleure connaissance du milieu professionnel et une insertion rapide sur le marché du travail. En plus des enseignements dispensés par les professeurs permanents ou invités (professeurs associés ou vacataires), l’Ecole organise son activité autour de trois pôles :

  • Un pôle recherche consacré aux différents domaines liés à l’art contemporain, que ce soient les arts visuels, la musique ou encore les nouveaux moyens audiovisuels.
  • Un pôle formation continue destiné aux adultes poursuivant un projet personnel.

L’École nationale supérieure des Beaux-Arts

L’École nationale supérieure des Beaux-Arts, créée par Napoléon Bonaparte en 1848, est une école d’art française.

L’établissement se trouve à Paris, dans le quartier du Marais.

Il a pour vocation de former les futurs artistes et décorateurs français et étrangers.

L’Ecole des Beaux-Arts se compose de trois départements : l’architecture, la photographie et le design.

Les étudiants passent un concours commun d’entrée en 1ère année après avoir suivi une classe préparatoire aux grandes écoles d’arts appliqués dispensée au lycée Sainte Geneviève à Versailles, ou bien en 2ème année après avoir suivi une classe préparatoire aux grandes écoles d’arts appliqués dispensée au lycée Chaptal à Paris. Enfin, il est possible d’être admis directement en 2ème année après avoir réussi un diplôme de fin de cycle secondaire (Baccalauréat).

Lire aussi  Casino en ligne : opter pour la machine à sous virtuelle

L'École nationale supérieure des Beaux-Arts

L’École nationale supérieure des mines de Paris

L’École nationale supérieure des mines de Paris est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel placé sous la tutelle du ministère de l’industrie. Créée en 1783, elle forme des ingénieurs spécialisés dans les domaines techniques et technologiques.

L’Ecole délivre un diplôme d’ingénieur habilité par la Commission des titres d’ingénieur (CTI). Elle délivre également différents diplômes de master et de doctorat ainsi que le diplôme Arts et Métiers Paristech. En outre, l’École propose des formations continues courtes ou longues pour les cadres de tous secteurs d’activité.

L’École normale supérieure

L’École normale supérieure de Lyon est une grande école d’enseignement supérieur, située au centre-ville de Lyon, en France. Elle propose des formations allant du baccalauréat à l’agrégation en passant par les classes préparatoires aux grandes écoles.

L’ENS de Lyon délivre le grade de docteur depuis 2012.

Le corps professoral se compose principalement d’enseignants-chercheurs et de chercheurs dont les travaux ont acquis une renommée internationale.

Les étudiants sont répartis entre cinq domaines disciplinaires : mathématiques, informatique, physique, chimie et sciences pour l’ingénieur.

L’ENS accueille également plusieurs unités mixtes avec des universités ou des grandes écoles partenaires telles que l’Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL), l’École centrale de Lyon (ECL) ou encore l’École normale supérieure Paris-Saclay (ENS Paris-Saclay). Enfin, elle dispose dans son patrimoine immobilier d’un immeuble historique classé construit avant 1848.

Le game design est la phase du projet de jeu qui consiste à concevoir le gameplay, c’est à dire les règles du jeu. Cela passe par la définition des mécaniques de jeu, l’identification des moyens d’interaction avec le joueur et l’analyse des fonctionnalités du jeu.